samedi 7 septembre 2013

J'ai 30 ans et des boutons, je fais quoi? Ou l'injustice d'allier spots et rides...

Cette question m'a été posée par une lectrice au début des grandes vacances, donc mille excuses, chère lectrice, d'avoir tardé à ce point. J'espère que tu n'as pas sauté par la fenêtre, désespérée par une poussée d'acné estivale...






Sache, déjà, qu'avoir la peau grasse à trente ans, c'est presque de la chance. Tu rideras moins. Plus la peau est sèche, plus elle se froisse. Toi, non. Enfin moins...
Mais venons-en au fait, parce que tu t'en fous, de savoir que t'as de la chance, les matins où t'as un joli bouton bien moche sur le menton, hein?

Premièrement, bichette, file chez ton gyné. Si, si, ton gyné. Il peut te faire un bilan hormonal. Si ça se trouve, un simple petit changement de pilule et le tour est joué.
Mais admettons qu'au niveau médical, tu aies déjà tout tenté, voici quelques règles d'or à suivre pour limiter la casse...

1. Tu ne tripotes pas.

Je sais, c'est tentant... Mais tu ne pourrais pas faire pire. Au mieux, tu te retrouves avec une croûte moche et rouge. Au pire, tu finis avec une cicatrice. Et puis franchement, c'est dégueu...


2. Tu traites le binz.

Un bouton, ça doit sécher. Le truc est de hâter le processus. Il existe des tas de sticks faits pour ça. Mon préféré est le stick Cleanance d'Avene. Mais les autres sont à tester. Il faut penser à en appliquer régulièrement, plusieurs fois par jour. L'hexomédine fait des miracles également...
On peut ajouter la pâte grise de Payot.

3. Tu planques...

Le camouflage d'un bouton, c'est de l'art. Inutile de te lancer dans du plafonnage : plus tu en fais, pire c'est. Un peu de Dermablend de Vichy, par exemple, permet de couvrir sans trop de couches. Vérifie à la lumière du jour si tu n'as pas l'air d'un mauvais tableau impressioniste...

4. Plus important que tout : tu préviens...

Le tout est une question d'hygiène parfaite.  
Il faut éviter de se tripoter le visage à tout va. Utiliser un gel antibactérien sur les mains plusieurs fois par jour permet d'éviter de contaminer la zone.
Même chose pour tes pinceaux. Ils doivent être propres. 
Et bien entendu, une routine constante de soins du visage est vitale...
La mienne est dans l'article sur le Layering...

Voili-voilou... J'espère avoir répondu à ta question...




 

1 commentaire:

  1. A les boutons c'est juste une calamité et puis c'est pas juste d'en avoir à l'âge adulte :(
    Je suis d'accord avec toi, j'ai une peau mixte donc aucune ride sur le visage mais la peau seche sur le contour des sec et là c'est juste un catastrophe niveau ridule :)

    RépondreSupprimer